SSPT

Historique

Création de la S.S.P.
Sur le plan des activités scientifiques, le Conseil de l’Ordre des Pharmaciens organisait de temps à autre une conférence suivie d’une réception, particulièrement à l’occasion du passage de personnalités pharmaceutiques en Tunisie.
C’est en décembre 1967, à l’initiative de Brahim Ghérib, qu’un certain nombre de pharmaciens se réunirent et décidèrent de créer la première société pharmaceutique savante en Tunisie. Il s’agit de MMelles Belhaj, M. Limam et M. Bahri, et de MM. B. Ghérib, M. El Fékih, R. Jazi, N. Ben Abdallah, B. Louati, H. Hamdi, M. Zmerli, H. Megdiche, N. Helioui, B. Khoja, M. Ouahchi et R. Boujemaa. La première dénomination proposée fut: Société de Pharmacie de Tunisie. La Maison du Pharmacien, 34 place de l’Afrique, en fut le siège.
Le bureau provisoire avait été ainsi constitué :

  • Président : Mohamed El Fekih
  • Vice Présidents : Mohamed Ouahchi, Béchir Khoja
  • Secrétaire général : Brahim Ghérib
  • S. Adjoints : Radhi Jazi, Nejib B. Abdallah
  • Trésorier : Rachid Boujemaa
  • T. Adjoint : Malika Bahri

Les statuts furent agrées par les autorités et la Société de Pharmacie de Tunisie devient la Société des Sciences Pharmaceutiques. Les premières élections eurent lieu le 6/6/1969 et donnèrent le bureau directeur suivant :

  • Président : Mohamed El Fekih
  • Vice Présidents : Béchir Khoja, Habib Khessairi
  • Secrétaire général : Brahim Ghérib
  • S. Adjoints : Radhi Jazi, Moncef Belcadhi
  • Trésorier : Rachid Boujemaa
  • T. Adjoint : Moncef Dargouth

Au cours des premières années, les activités principales consistèrent en l’organisation de conférences par des pharmaciens ou médecins tunisiens ou étrangers, ou des enseignants de pharmacie de passage à Tunis.
En Juin 1972, la S.S.P. a renouvelé son bureau et Rachid Boujemaa fut élu président. En 1974 de nouvelles élections ont porté Aziza Ouahchi à la tête de la S.S.P. alors qu’elle assurait la vice-présidence du Conseil de l’Ordre
La Société des Sciences Pharmaceutiques a mis en place à partir de 1975, en collaboration avec le COP, l’école des préparateurs (techniciens - préparateurs en pharmacie). Les cours se déroulaient à l’Institut Supérieur du Travail.
Le Conseil de l’Ordre a organisé à Tunis en Avril 1975 la réunion du Bureau Permanent de l’Union des Pharmaciens Arabes. Cette réunion vit l’adhésion pour la première fois à cet organisme de la Société des Science Pharmaceutiques.
En 1977, les élections permirent à Habib Khessairi d’être élu président, tandis que Mme Ouahchi était nommée trésorière, Elle occupait alors le poste de Président du Conseil de l’Ordre. Ces membres communs permettaient une excellente collaboration, entre les 2 seuls organismes pharmaceutiques qui existaient alors.
La S.S.P. a renouvelé son bureau le 24 décembre 1980.

  • Président : Radhi Jazi
  • Vice Présidents : Béchir Khoja, Kamel Boukef
  • Secrétaire général : Moncef Zmerlii
  • Trésorier : Ahmed Abdelmoula
  • Membres : Aziza Ouahchi, Moncef Ghezaïel, Ridha Khojet El Khil

Ce nouveau bureau établit un programme annuel de formation continue, décentralisée avec des conférences à Sousse, Sfax et Tunis. Il a édité des affiches, destinées aux officines, pour l’information du public. Elles portent sur la vaccination et l’utilisation de la pilule contraceptive, en collaboration avec l’Office National du Planning Familial pour la 2ème.

Essaydali de Tunisie
Ce bureau réalise surtout la publication de la «Revue Essaydali de Tunisie», dont le premier numéro paraîtra en juin 1981. Moncef Zmerli est le directeur responsable de la revue, tandis que le comité de rédaction est composé de Radhi Jazi, Kamel Boukef et Moncef Zmerli. Cette publication trimestrielle a, depuis cette date, paru régulièrement, sans interruption. Elle a permis aux chercheurs, enseignants, et autres pharmaciens tunisiens de trouver un espace où publier leurs travaux. La collaboration de la Faculté de Pharmacie de Monastir permettra de mettre en place un comité de lecture indépendant et fournira une bonne partie des articles publiés. Cette revue continuera de s’épanouir et sera un des instruments de formation continue en Tunisie. Elle demeure, à ce jour, l’unique revue scientifique et professionnelle pharmaceutique, stable, au Maghreb et au monde arabe.

En Mars 1981 est née la Fédération des Pharmaciens du Maghreb Arabe, la FPMA. Tout naturellement la SSP y adhère en tant que membre associé et participe aussi bien aux réunions du Conseil Consultatif de cette organisation qu’aux congrès maghrébins.

Les 1ères Journées Pharmaceutiques Tunisiennes
En 1984, l’évènement pharmaceutique en Tunisie, a été créé par l’organisation des 1ères Journées Pharmaceutiques Tunisiennes par la Société des Sciences Pharmaceutiques. Elles ont eu lieu les 23 et 24 février à l’hôtel Hilton à Tunis. Ces journées ont eu pour thème «Les antibiotiques». Cette brillante manifestation a vu la participation de près de 350 pharmaciens, soit le tiers du corps pharmaceutique. Ces premières journées se sont vues valorisées par la présence de nombreux invités étrangers: notons la présence du secrétaire général de l’Union des Pharmaciens Arabes, du président et des membres de la Société Algérienne de Pharmacie, du président du Conseil de l’Ordre de Jordanie et de nombreux autres invités.
Un numéro spécial d’Essaydali de Tunisie comprenant les conférences données lors de ces journées a été publié.
La tradition a été ainsi créée et ces journées seront régulièrement organisées tous les 2 ans. Les deuxièmes JPT se sont tenues en février 1986 à Tunis, à l’hôtel El Mechtel, qui abritera les quatre J.P.T. suivantes sans discontinuer.
Comme les premières journées, un thème unique avait été choisi : «Les anti-inflammatoires».
Ces journées ont connu autant de succès que les premières ce qui encouragea la S.S.P. à continuer dans cette voie.
A coté de ces Journées, l’organisation de conférences mensuelles et la publication de la revue Essaydali assuraient l’essentiel des activités de la branche scientifique de l’ordre des pharmaciens (c’est ainsi qu’était définie la S.S.P.).
La revue Essaydali adhère à l’Association pour la Promotion de l’Information Pharmaceutique Francophone. Cette dernière publie une maquette des revues pharmaceutiques francophones où Essaydali figure en bonne place.

Lors des élections de Juin 1988, Radhi Jazi se retire du bureau exécutif après 3 mandats à la tête de la Société et 20 ans de présence au bureau de la SSP. Ces 3 mandats ont été marqués par une relance évidente des activités de la SSP. Il est nommé Président Honoraire. C’est Moncef Zmerli qui lui succède pour 2 mandats.

Académie Arabe de Pharmacie:
En octobre 1989, la Société des Sciences Pharmaceutiques de Tunisie, a organisé à Hammamet la réunion constitutive de l’Académie Arabe de Pharmacie. Neuf pays arabes ont participé à cette première. La Tunisie avait été désignée pour abriter le siège de cette organisation. Mais des difficultés relatives notamment à la composition et la mission de cette Académie en ont retardé l’éclosion, et Tunis s’est en fin de compte désistée pour le siège. L’Académie s’installera au Caire.

En octobre 1990, la SSP a organisé les Journées d’Homéopathie qui ont marqué le lancement de ce mode de thérapie en Tunisie.
Les JPT continueront à être organisées au même rythme biennal, avec à chaque fois des thèmes qui tiendront compte de l’actualité. C’est ainsi que les IIIèmes JPT auront lieu en Février 1988 et auront pour thème «les psychotropes», alors que les IVèmes JPT se passeront en Février 1990 et traiteront des «médicaments du tube digestif».
A partir des Vèmes JPT, ce ne sera plus un thème unique qui sera retenu, mais en plus d’une classe pharmacologique qui sera traitée dans son ensemble un thème de réflexion sera proposé aux participants. C’est ainsi que «la Tunisie et le défi de l’industrialisation pharmaceutique» et «les médicaments cardiovasculaires» constitueront le programme de ces Vèmes JPT, qui se sont tenues en Février 1992.
Les Journées Pharmaceutiques verront la participation de conférenciers de grande valeur, qu’ils soient tunisiens ou étrangers, enseignants à la Faculté de Pharmacie, médecins ou officinaux. Parmi les étrangers une mention spéciale est attribuée au regretté feu Professeur André Boucherle qui a participé à pas moins de 5 JPT; il avait été nommé à juste titre membre d’honneur de la SSP.
Les élections de Décembre 1992 ont vu Kamel Boukef porté à la présidence; Il verra son mandat à la tête de la SSP renouvelé six fois, pendant une période de pas moins de 14 ans. Moncef Zmerli sera nommé Président Honoraire et continuera à diriger la revue Essaydali de Tunisie.
Fin Janvier 1994, la Société des Sciences Pharmaceutiques a organisé, toujours à Tunis, les VIèmes Journées Pharmaceutiques Tunisiennes, célébrant ainsi avec éclat son 25ème anniversaire et le 50ème numéro de la revue Essaydali. A l’instar des précédentes J.P.T., deux thèmes furent choisis :
• un thème de réflexion : la formation du pharmacien
• et un thème de formation continue : Douleur, cancer et anti-cancéreux.
En 1995 le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens acquiert une villa au Belvédère, rue Ibn Charaf, et en fait la nouvelle Maison du Pharmacien. La SSP participe à cette acquisition en accordant un prêt sans intérêts au CNOP; de même que l’Ordre, elle y transfert son siége social.

VIIèmes Journées Pharmaceutiques Tunisiennes
Les VIèmes Journées Pharmaceutiques Tunisiennes ont été organisées à Sousse, Port El Kantaoui, en mars 1996.Cette tentative de décentralisation des JPT ne fut pas une réussite. En effet c’est la première fois que le nombre de participants aux J.P.T. chutait sensiblement. La bonne humeur des pharmaciens n’était pas au rendez-vous, ni le climat non plus: des pluies diluviennes sont tombées, le temps du congrès.
Les thèmes choisis :
• Evolution de la législation face aux nouveaux défis.
• Les maladies métaboliques : diabète, goutte, obésité...
En 1998, la Société des Sciences Pharmaceutiques de Tunisie fête son trentième anniversaire et organise à l’occasion les VIIIèmes Journées Pharmaceutiques Tunisiennes avec pour thème principal : «Le pharmacien et les défis du XXIème siècle» et comme conférences : la thérapie génique, les grands fléaux et les maladies émergeantes, les médicaments issus des biotechnologies.
Cette manifestation grandiose a été tenue à l’hôtel Abou Nawas à Tunis.
A cette occasion, la S.S.P. a décerné, pour la 1ère fois, le «Prix Ibn al-Jazzar des Sciences Pharmaceutiques» à Moncef Zmerli. Des médailles ont été également remises à Brahim Ghérib, Mohamed El Fékih et Radhi Jazi.
En 1999, la SSP publie l’Histoire de la Pharmacie en Tunisie de M. Zmerli. Les revenues de la vente se font au profit de la SSP.

Modification des Statuts de la SSP
La Société des Sciences Pharmaceutiques a tenu en Juin 1999 une Assemblée Générale Extraordinaire qui a adopté des amendements des statuts de la SSP qui dataient de sa création en 1967. Les principales modifications concernaient l’élection du bureau pour une période de 4 années, avec un renouvellement partiel de la moitié des membres tous les 2 ans.
D e plus pour être membre du bureau il faut avoir adhéré à la SSP pendant 3 ans au moins…
Par ailleurs un règlement intérieur a été adopté pour alléger les statuts. Cependant ces nouveaux statuts ne rentreront en vigueur que lors de l’AG de Mai 2003.
L’AG ordinaire qui a suivi a procédé au renouvellement du bureau directeur et à la reconduction de K. Boukef à la présidence de la SSP.
. L’hôtel El Mechtel abritera les IXémes JPT en Octobre 2000. Les thèmes traités ont été un peu plus diversifiés: la formation continue des pharmaciens, le phénomène de précaution et ses conséquences sur la recherche et sur le médicament, la politique du médicament en Tunisie et enfin une table ronde sur les médicaments génériques et la substitution. Ces journées, à l’instar des précédentes ont vu la participation d’éminents conférenciers tels: M. Pierre, Joly, ancien président du SNIP ( France) et président du directoire de Roussel, le Pr. Cros, Mme Bardelay de la revue Prescrire…
Les Xémes JPT ont eu lieu en Octobre 2002 au Forum du Lac. «Responsabilité pharmaceutique et caractère service public de la profession» a constitué le thème de réflexion choisi, tandis que les «Maladies du système nerveux central» ont constitué le thème de formation continue.
Enfin les XIémes JPT ont eu lieu à l’hôtel Renaissance à Gammarth. Les thèmes choisis ont concerné « la propriété industrielle» et l’impact de la nouvelle législation pharmaceutique sur les génériques, l’hypertension artérielle et une table ronde sur le rôle formateur du pharmacien dans les diverses branches d’activité.
Toutes ces Journées Pharmaceutiques Tunisiennes ont été placées sous le patronage du Ministre de la Santé Publique qui a personnellement inauguré ces manifestations, ou s’est fait représenter par le Secrétaire d’Etat. De même les expositions pharmaceutiques organisées à ces occasions ont toujours eu un grand succès tant par le nombre d’exposants que par la fréquentation pharmaceutique. Ces journées ont de tout temps, et sauf l’exception de Sousse en 1996, connu un franc succès du au choix des sujets choisis et à la qualité des conférenciers, tunisiens ou étrangers.

Relations internationales
La Société des Sciences Pharmaceutiques est membre de l’Union des Pharmaciens Arabes et à ce titre elle participe aux réunions du Conseil Supérieur et aux congrès scientifiques qu’elle organise. La SSP a, depuis son adhésion en 1975, joué un grand rôle au sein de cette organisation panarabe.
De même la SSP est membre associé à la Fédération des Pharmaciens du Maghreb Arabe, la FPMA. Elle a participé, depuis la création de cette organisation, à toutes ses activités et est membre du Conseil Consultatif. L’organisation des Congrès Maghrébins et la collaboration avec la revue Le Pharmacien du Maghreb ont constitué l’essentiel de cette participation. Malheureusement la FPMA a été mise pratiquement en veilleuse et n’a plus eu d’activités depuis quelques années. Il est vrai que les dernières manifestations n’ont pas été d’une grande réussite, puisque préparées à la dernière minute, et sans mobilisation aucune. Ceci est du en grande partie à des statuts qui ne sont plus d’actualité.

Bureaux Directeurs de la S.S.P.

Bureau provisoire du 16 Décembre 1967

  • Président : Mohamed El Fekih
  • Vice Présidents : Mohamed Ouahchi, Béchir Khoja
  • Secrétaire Général : Brahim Gherib
  • Secrétaire Adjoints : Radhi Jazi, Néjib Ben Abdallah
  • Trésorier : Rachid Boujemaa
  • Trésorier Adjoint : Malika Bahri
Elections de Juin 1969
  • Président : Mohamed El Fekih
  • Vice Présidents : Béchir Khoja, Habib Khessairi
  • Secrétaire Général : Brahim Gherib
  • Secrétaire Adjoints : Radhi Jazi, Moncef Belcadhi
  • Trésorier : Rachid Boujemaa
  • Trésorier Adjoint : Moncef Dargouth
Elections de Juin 1972
  • Président : Rachid Boujemaa
  • Membres : Béchir Khoja, Habib Khessairi,Aziza Ouahchi, Radhi Jazi
Elections de Mai 1974
  • Président : Aziza Ouahchi
  • Vice Présidents : Béchir Khoja, Habib Khessairi
  • Secrétaire Général : Hamda El Guedri
  • Secrétaire Adjoints : Khaoula Ben Abdallah, Hamadi Ouahchi
  • Trésorier : Radhi Jazi
  • Trésorier Adjoint : Cherifa Maamer
Elections de Mai 1977
  • Président : Habib Khessairi
  • Vice Présidents : Radhi Jazi, Mohsen Kchouk
  • Secrétaire Général : Hamda El Guedri
  • Secrétaire Adjoints : Mohamed Ali Abbar, Béchir Khoja
  • Trésorier : Aziza Ouahchi
  • Trésorier Adjoint : Alia Ben Youssef Meknini
Elections de Décembre 1980
  • Président : Radhi Jazi
  • Vice Présidents : Béchir Khoja, Kamel Boukef
  • Secrétaire Général : Moncef Zmerli
  • Secrétaire Adjoints : Ahmed Abdelmoula, Ridha Khodjet El Khil
  • Trésorier : Aziza Ouahchi
  • Trésorier Adjoint : Moncef Ghezaiel
Elections de Février 1983
  • Président : Radhi Jazi
  • Vice Présidents : Béchir Khoja, Kamel Boukef
  • Secrétaire Général : Moncef Zmerli
  • Secrétaire Adjoints : Françoise Ben Hamouda, Amor Toumi
  • Trésorier : Slaheddine Hajem
  • Trésorier Adjoint : Ridha Khodjet el Khil
Elections d’Avril 1985
  • Président : Radhi Jazi
  • Vice Présidents : Kamel Boukef, Moncef Zmerli
  • Secrétaire Général : Françoise Ben Hamouda
  • Secrétaire Adjoints : Bahri Chérif, Amor Toumi
  • Trésorier : Slaheddine Hajem
  • Trésorier Adjoint : Ridha Khodjet el Khil
Elections de Juin 1988
  • Président : Moncef Zmerli
  • Vice Présidents : Kamel Boukef, Amor Toumi
  • Secrétaire Général : Saida Ben Njima Rouissi
  • Secrétaire Adjoints : Françoise Ben Hamouda, Mohamed El Fekih
  • Trésorier : Slaheddine Hajem
  • Trésorier Adjoint : Béchir Louati
Elections de Décembre 1990
  • Président : Moncef Zmerli
  • Vice Présidents : Kamel Boukef, Amor Toumi
  • Secrétaire Général : Saida Ben Njima Rouissi
  • Secrétaire Adjoints : Béchir Louati, Mohamed Kallel
  • Trésorier : Slaheddine Hajem
  • Trésorier Adjoint : Farhat Krifa
Elections de Décembre 1992
  • Président : Kamel Boukef
  • Vice Présidents : Amor Toumi, Farhat Krifa
  • Secrétaire Général : Saida Ben Njima Rouissi
  • Secrétaire Adjoints : Jaleleddine Hila, Rachid Chemli
  • Trésorier : Abderrazek Saddam
  • Trésorier Adjoint : Mohamed Kallel
Elections de Janvier 1995
  • Président : Kamel Boukef
  • Vice Présidents : Amor Toumi, Farhat Krifa
  • Secrétaire Général : Béchir Louati
  • Secrétaire Adjoints : Farouk Asli, Nabil Chouchane
  • Trésorier : Slaheddine Hajem
  • Trésorier Adjoint : Jaleleddine Hila
Elections de Mars 1997
  • Président : Kamel Boukef
  • Vice Présidents : Béchir Louati, Jaleleddine Hila
  • Secrétaire Général : Saida Ben Njima Rouissi
  • Secrétaire Adjoints : Mohamed Kallel, Nabil Chouchane
  • Trésorier : Mokhtar Belaïba
  • Trésorier Adjoint : Slaheddine Hajem
Elections de Juin 1999
  • Président : Kamel Boukef
  • Vice Présidents : Béchir Louati, Jaleleddine Hila
  • Secrétaire Général : Saida Ben Njima Rouissi
  • Secrétaire Adjoints : Nabil Chouchane, Chedlia Fendri
  • Trésorier : Mokhtar Belaïba
  • Trésorier Adjoint : Slaheddine Hajem
Elections de Mai 2003
  • Président : Kamel Boukef
  • Vice Président : Radhi Dargouth
  • Secrétaire Général : Chadlia Fendri
  • Secrétaire Adjoint : Nabil Chouchane
  • Trésorier : Mokhtar Belaïba
  • Trésorier Adjoint : Zeineb Krichen
  • Assesseurs : Latifa Benzarti Chayata, Jaleleddine Hila
Elections de Février 2006
  • Président : Amor Toumi
  • Vice Président : Radhi Dargouth
  • Secrétaire Général : Chadlia Fendri
  • Secrétaire Adjoint : Nabil Chouchane
  • Trésorier : Mokhtar Belaïba
  • Trésorier Adjoint : Zeineb Krichen
  • Assesseurs : Latifa Benzarti Chayata, Nadia Fenina Mankii

Elections de Février 2008

  • Présidents Honoraires : Radhi Jazi, Moncef Zmerli, Kamel Boukef, Amor Toumi
  • Président : Chadlia Fendri
  • Vice Président : Radhi Dargouth
  • Secrétaire Général : Zeineb Krichen
  • Secrétaire Adjoint : Latifa Benzarti Chayata
  • Trésorier : Mokhtar Belaïba
  • Trésorier Adjoint : Taieb Messaoud
  • Assesseurs : Nadia Mankii Fenina et Souhail Kesraoui

Elections de Février 2010

  • Présidents Honoraires : Radhi Jazi, Moncef Zmerli, Kamel Boukef, Amor Toumi
  • Président : Chadlia Fendri
  • Vice Président : Radhi Dargouth
  • Secrétaire Général : Zeineb Krichen
  • Secrétaire Adjoint : Latifa Benzarti Chayata
  • Trésorier : Mokhtar Belaïba
  • Trésorier Adjoint : Taieb Messaoud
  • Assesseurs : Nadia Mankii Fenina et Souhail Kesraoui

Elections de 22 Mai 2012

  • Présidents Honoraires : Radhi Jazi, Moncef Zmerli, Kamel Boukef, Amor Toumi
  • Président : Chadlia Fendri
  • Vice Président : Radhi Dargouth
  • Secrétaire Général : Zeineb Krichen
  • Secrétaire Adjoint : Latifa Benzarti Chayata
  • Trésorier : Mokhtar Belaïba
  • Trésorier Adjoint : Taieb Messaoud
  • Assesseurs : Nadia Mankii Fenina et Souhail Kesraoui

ROLE DE LA SSP DANS LA FORMATION CONTINUE

La Société des Sciences Pharmaceutiques a assuré pendant une vingtaine d’années, à elle seule, la formation continue du pharmacien en Tunisie. Et même si plusieurs organismes se sont mis de la partie, particulièrement sur le plan régional, elle n’en continue pas moins à proposer au pharmacien tunisien des prestations à trois niveaux:
- La Revue Essaydali de Tunisie qui depuis 1981, parait régulièrement tous les trois mois. Elle est adressée gratuitement à tous les pharmaciens inscrits à l’Ordre des Pharmaciens. C’est la seule revue maghrébine et arabe qui est arrivée à respecter sa périodicité. De part ses diverses rubriques elle permet au pharmacien tunisien de se tenir au courant et de parfaire ses connaissances: articles scientifiques et articles de mise au point, histoire de la pharmacie, pharma-flashes, informations juridiques et professionnelles, pharmacopée traditionnelle tunisienne… La partie arabe est souvent consacrée à notre patrimoine arabo-musulman. La revue Essaydali en est à son 98éme numéro ( Mars 2006).
- L’organisation de conférences mensuelles ou de séminaires sur divers thèmes scientifiques ou professionnels.
- La tenue des Journées Pharmaceutiques Tunisiennes, manifestation biennale avec au programme un thème mobilisateur et d’intérêt général pharmaceutique et un thème de formation continue relatif à une classe thérapeutique ou pharmacologique.
Ainsi la SSP contribue à la formation continue du pharmacien en Tunisie.

historique